Publié le 21 Janvier 2021

A 55 ans, mariée et mère de 2 enfants, j'ai  travaillé de nombreuses années dans l'industrie au poste de direction où j'y ai développé mon sens des responsabilités, de l'écoute des autres et de la recherche de l'efficacité dans l'action.

Jusqu'en 7/2020, j'ai assumé encore une activité dans le privé an qualité de Directrice de l'Office de la Mer Marseille Provence en parallèle à mes fonctions d'élue.

Diplômée de SciencesPo Paris, en Management des Politiques Publiques, j'ai la chance de pouvoir être :
- Membre du bureau National de Génération Ecologie et Présidente départementale pour les Bouches du Rhône, parti auquel j’ai adhéré il y a plus de 20 ans
- Membre du conseil de circonscription de LR.

EImplantée la région depuis 1992, j'ai souhaité mettre mes compétences au service du plus grand nombre, et assumé les responsabilités dès mon premier mandat électif en 2001, à Bouc Bel Air.

Depuis, à force de travail, grâce à la confiance de Richard Mallié, conseiller départemental, et du soutien des administrés, j'ai pris de nombreuses responsabilités, tout en conservant une activité professionnelle.

Ainsi, c'est forte d'une expérience de 18 ans d'adjoint avec des délégations importantes (Scolaire, petite enfance, jeunesse, affaires sociales, services à la personne), enfin de 1er Adjoint, avec la délégation aux Grands Travaux, et de  Présidente du Syndicat Intercommunal du Grand Vallat (S.I.G.V.) de 2015 à 2020, je connais tous les rouages du fonctionnement des collectivités locales.         
 

Implantée dans la région depuis  30 ans, et à Cabriès-Calas en particulier depuis 2018, commune d'où mon époux est natif, j'en suis devenue maire depuis les élections municipales de juin 2020. Cessant alors toute activité professionnelle pour me consacrer à 100% à mon territoire, avec mon équipe, je souhaite faire de cette belle commune de Cabriès-Calas un modèle dans les domaines de la préservation de l’environnement et la sécurité. Une commune moderne où il fait bon vivre. 

Avec la confiance de Martine Vassal, j'ai été élue en 2020 au bureau de la métropole Aix Marseille Provence comme adjoint déléguée à la Protection de l'environnement et la Lutte contre les pollutions.

Mon ambition : mettre à disposition mes compétences pour le plus grand nombre.

 

Lire la suite

Rédigé par Amapola VENTRON

Publié dans #Amapola Ventron, #Cabries-Calas

Repost0

Publié le 8 Mars 2020

Nous avons eu la chance de recevoir Delphine Batho à Cabriès.

l'Ancien ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, députée des deux Sèvres, et Présidente de Génération Écologie, a tenu à se déplacer pour soutenir la candidature d'Amapola Ventron à Cabriès.

Elle a profité de sa présence pour visiter la décharge sauvage du plateau de l'Arbois à proximité de la Gare TGV.

Voir les commentaires

Rédigé par Amapola VENTRON

Publié dans #Génération Ecologie, #Cabries-Calas

Repost0

Publié le 4 Mai 2019

Débat  Citoyens Européens du 27 Avril 2019

Plus d’une centaine de personnes avaient répondu à l’invitation d’Ampola Ventron sur le thème de l’Europe, dans la perspective de la prochaine élection de nos députés européens.  

Cette mobilisation révèle à la fois les doutes, mais également l’espérance que nous mettons dans cette institution.

Il y a 70 ans au sortir de la seconde guerre mondiale, ses pères fondateurs voulaient établir une Europe où règneraient la Paix, le droit et la prospérité de ses peuples. Aujourd’hui, l’Europe semble en panne, se cherchant un nouveau souffle.

Alors qu’elle a soulevé tant d’espoirs, lors de sa création, c’est le scepticisme qui semble prévaloir. Que c’est il passé ?

Souvent décriée, critiquée, désignée comme le bouc émissaire de tous nos maux, l’Europe reste néanmoins notre seul avenir dans un monde bouleversé, où l’instabilité politique et la guerre économique font rage.

Au-delà des échanges fructueux, ce débat a été voulu pour revenir sur :
-    la construction de l’Europe et son histoire,
-    en expliquer son fonctionnement,
-    et d’aborder les propositions du parti « Les Républicains » face aux problématiques de l’Environnement et de l’Immigration.
-    La conclusion d’Amapola Ventron

Pour ceux et celles qui n’ont pas eu la possibilité d’y assister, les notes qui suivent vous permettrons de mieux percevoir les enjeux du prochain scrutin.

Je remercie toutes celles et tous ceux qui ont participé à ce débat, ainsi que les différents intervenants qui, je l’espère, vous aurons convaincu de la nécessité de retrouver une Europe plus politique et moins technocratique, telle que magnifiquement appelée de ses vœux par Victor Hugo, le 21 août 1849 dans son discours au Congrès des amis de la paix universelle,

« Nous aurons ces grands États-Unis d'Europe, qui couronneront le vieux monde comme les États-Unis d'Amérique couronnent le nouveau. Nous aurons l'esprit de conquête transfiguré en esprit de découverte ; nous aurons la généreuse fraternité des nations au lieu de la fraternité féroce des empereurs ; nous aurons la patrie sans la frontière, le budget sans le parasitisme, le commerce sans la douane, la circulation sans la barrière, l'éducation sans l'abrutissement, la jeunesse sans la caserne, le courage sans le combat, la justice sans l'échafaud, la vie sans le meurtre, la forêt sans le tigre, la charrue sans le glaive, la parole sans le bâillon, la conscience sans le joug, la vérité sans le dogme, Dieu sans le prêtre, le ciel sans l'enfer, l'amour sans la haine. »

REFONDER L’EUROPE, RETABLIR LA FRANCE

Le 16 mai 2019, votez François Xavier BELLALY
Liste Les Républicains & le Nouveau Centre

 

un débat passionnant, et des échanges trés constructifs
un débat passionnant, et des échanges trés constructifs
un débat passionnant, et des échanges trés constructifs
un débat passionnant, et des échanges trés constructifs
un débat passionnant, et des échanges trés constructifs
un débat passionnant, et des échanges trés constructifs
un débat passionnant, et des échanges trés constructifs

un débat passionnant, et des échanges trés constructifs

Voir les commentaires

Rédigé par Amapola VENTRON

Publié dans #Débat "Citoyens Européens"

Repost0

Publié le 31 Mars 2019

baisse de 30% des cambriolages sur le Simiane et Bouc Bel Air

Les anciens combattants, les représentants des forces de secours, les chefs de postes des Polices Municipales de Bouc Bel Air et Simiane, Mme Brigitte Berne Commandante de la Police Nationale du secteur de Vitrolles et élus des 2 communes, SIGV  représenté par sa présidente Amapola VENTRON, étaient présents pour l'inspection annoncée de la brigade de Bouc Bel Air.

Félicitations aux forces de police pour leur travail en commun qui permet d'obtenir une baisse de 30% des cambriolages sur le secteur.

baisse de 30% des cambriolages sur le Simiane et Bouc Bel Air
baisse de 30% des cambriolages sur le Simiane et Bouc Bel Air

Voir les commentaires

Rédigé par Amapola VENTRON

Publié dans #SIGV

Repost0

Publié le 31 Mars 2019

Ce qui fait jaser, c’est la probabilité pour Richard Mallié de perdre sa 1e adjointe, Amapola Ventron, qui hume l’air de la campagne à Cabriès. Elle s’en défend -"rien d’officiel" dit-elle, même si elle manque de qualificatifs pour décrire la beauté de ce village où elle a emménagé en 2018 avec un époux qui en est natif, sait faire dans le tacle -"l’inaction coûte plus cher que l’action"-, et dans le CV : "J’ai fait trois mandats à Bouc avec des délégations très différentes, je peux apporter une expertise". Une perte pour Mallié mais une belle satisfaction : perturber sur ses terres Hervé Fabre-Aubrespy, maire de Cabriès, et pas son meilleur ami.


Mallié est patron des Républicains sur la circo, HFA est Dupont-Aignan, et de plus en plus isolé. Il avait été réélu en 2014, son mandat ravi en 2008 par Richard Martin. Depuis, l’énarque a vu les rangs de sa majorité se clairsemer. Il a démis de leurs délégations deux proches pour des prises de position divergentes. Frédéric Merlot, nouvel adjoint aux finances, vient de démissionner pour problème du mode de "gouvernance". Un candidat potentiel ? Le chef de file de l’opposition actuelle, J.-C. Clément, ne se représente pas pour des raisons familiales et professionnelles mais son ancienne tête de liste Anne Lanfranco constituerait une nouvelle liste d’intérêt communal. Sur ce, il faudra compter avec un 5e candidat : Mehdi Medjati, ancien adjoint de Richard Martin. Pour une commune de 9 708 habitants, ça se bouscule…  LA PROVENCE 30/03/2019

Voir les commentaires

Rédigé par Amapola VENTRON

Publié dans #Cabries-Calas

Repost0

Publié le 11 Mars 2019

La Maison des Arts

J'ai passé un très bon moment, dimanche soir au concert des professeurs de la Maison des Arts de Cabriès Calas, qui s'est terminé autour d'une bonne paella.

Quelle richesse pour une commune d'avoir une équipe autant qualifiée et un lieux aussi beau. Nos enfants ont beaucoup de chance d'apprendre dans de si bonnes conditions!


Bravo et merci à Charlotte Romero et Noël Cabrita Dos Santos 👏

La Maison des ArtsLa Maison des Arts
La Maison des ArtsLa Maison des ArtsLa Maison des Arts

Je vous parlerai de mes projets pour cet établissement prochainement

Voir les commentaires

Rédigé par Amapola VENTRON

Publié dans #Cabries-Calas

Repost0

Publié le 10 Mars 2019

le Carnaval du piton

Bravo et merci à tous les bénévoles du CIQ de Cabriès Village et aux parents d'élèves de l'école communale, pour leur travail et leur bonne humeur, qui ont fait la réussite de ce carnaval.
Belle occasion de se retrouver dans un esprit convivial et d’apporter de la couleur et de la vie dans notre beau village.

le Carnaval du pitonle Carnaval du pitonle Carnaval du piton
le Carnaval du pitonle Carnaval du piton
le Carnaval du pitonle Carnaval du pitonle Carnaval du piton

J’ai passé une agréable soirée avec mes amis, lors de la St Patrick. L’occasion de rencontrer et d’avoir des échanges très enrichissants avec de nombreux habitants de notre belle commune.
Merci au COFCC, pour son organisation irréprochable.🍻

le Carnaval du pitonle Carnaval du piton

Voir les commentaires

Rédigé par Amapola VENTRON

Publié dans #Cabries-Calas

Repost0

Publié le 2 Mars 2019

en présence de, Richard Mallié , notre Conseiller Départemental

en présence de, Richard Mallié , notre Conseiller Départemental

 

Formidable ce « Repas Corse », organisé par le Comité d’organisation des fêtes de Cabriès Calas Paul Perrin.
Quelle ambiance!😃🥂
Un grand merci à Guy BAUDE, Hélène CAORS et tous les bénévoles qui ont œuvré à cette réussite

merci à Guy BAUDE, Hélène CAORS et tous les bénévoles qui ont œuvré à cette réussite
merci à Guy BAUDE, Hélène CAORS et tous les bénévoles qui ont œuvré à cette réussite
merci à Guy BAUDE, Hélène CAORS et tous les bénévoles qui ont œuvré à cette réussite

merci à Guy BAUDE, Hélène CAORS et tous les bénévoles qui ont œuvré à cette réussite

Voir les commentaires

Rédigé par Amapola VENTRON

Publié dans #Cabries-Calas

Repost0

Publié le 21 Février 2019

L’ex ministre de l’Ecologie, Delphine BATHO, fait partie des députés qui se sont soumis aux tests pour détecter le taux de glyphosate dans leur organisme

L’ex ministre de l’Ecologie, Delphine BATHO, fait partie des députés qui se sont soumis aux tests pour détecter le taux de glyphosate dans leur organisme

Une dizaine de députés, dont Delphine BATHO présidente de Génération Ecologie,  ont participé mardi à une campagne de «dépistage» qui cherche à démontrer la présence de glyphosate dans l'ensemble de la population française. Le lendemain, une proposition de loi est déposée pour demander l'interdiction de cet herbicide.

La campagne menée contre le glyphosate trouve des relais parmi plusieurs députés, dont certains de la majorité, Génération Ecologie ou de la France insoumise.

Une dizaine d'entre eux a répondu mardi, près du canal de l'Ourcq, à Paris, à l'appel de l'association «Campagne glyphosate» en se soumettant à un «dépistage» pour détecter des traces de ce pesticides dans leur organisme. Une opération qui vise à dénoncer la présence de glyphosate dans l'ensemble de la population française, rapporte France inter.


Proposition de loi
Parmi ces députés, on retrouve l'ex-ministre de l'Écologie et présidente de Génération écologie, Delphine Batho, qui se soumet pour la seconde fois à ce type d'analyse. «En 2017, le résultat était franchement catastrophique», a-t-elle expliqué au micro de France inter. «Dans les semaines d'avant, j'avais mangé beaucoup à l'extérieur donc j'avais peu mangé chez moi, peu mangé bio.» Les résultats de ces tests seront connus dans dix jours.


Dans la foulée, une plainte a été déposée contre l'État par ces mêmes députés pour «mise en danger de la vie d'autrui». Un recours qui s'ajoute à celui déposé mercredi par une cinquantaine de Lillois qui ont attaqué l'État pour le même motif, après avoir trouvé des traces de glyphosate dans leurs urines à l'issue d'analyses menées par la même association, «Campagne glyphosate».


Celle-ci mène une offensive nationale pour demander l'interdiction de l'usage de cet herbicide dans l'agriculture française.
Les premières plaintes ont été déposées en juin à Foix (Ariège), et transmises au pôle Santé publique du TGI de Paris. D'autres plaintes ont aussi été déposées à Rennes en novembre et à Toulouse en février. «C'est une façon, pour beaucoup de citoyens, par cette stratégie de harcèlement judiciaire, d'obliger les pouvoirs publics à agir et à protéger la santé, celle des agriculteurs mais aussi celle de toute la population», a expliqué Delphine Batho sur France inter.

Le caractère cancérogène du glyphosate fait l'objet d'un âpre débat depuis plusieurs années. Ce désherbant «à large spectre» a été classé comme «cancérogène probable» en mars 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), dépendant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Voir les commentaires

Rédigé par Amapola VENTRON

Publié dans #Génération Ecologie

Repost0

Publié le 16 Février 2019

  Capables de filer 54 noeuds (100 km/h), une fois leurs deux coques déjaugées, les six catamarans F50 en compétition deviennent dès lors de véritables "bateaux volants".  Photo Patrick Nosetto

Capables de filer 54 noeuds (100 km/h), une fois leurs deux coques déjaugées, les six catamarans F50 en compétition deviennent dès lors de véritables "bateaux volants". Photo Patrick Nosetto

C'est le projet ambitieux auquel travaille l'Office de la mer Marseille Provence qui a déjà trois parades à son actif, en étroite collaboration avec SailGP ; une parade qui se veut déjà très innovante par rapport aux précédentes, à commencer par le fait qu'elle se déroulera intégralement en rade Nord, comme d'ailleurs les régates de F50. Les organisateurs ont surtout bon espoir d'obtenir du Grand port maritime qu'il autorise la colonne de bateaux à pénétrer dans ses bassins par la passe Saint-Marie et à en ressortir pas la passe Nord, ce qui permettrait à l'ensemble de la flotte de défiler sous l'immense balcon des Terrasses du Port. Autre projet dont la concrétisation serait en bonne voie : obtenir de la Marine nationale que le navire amiral de la parade soit le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Dixmude dont Marseille est la ville marraine.

"Nous changeons tous les codes", se réjouit d'avance Amapola Ventron, la directrice de l'Office de la mer qui, avec son président Paul d'Ortoli et ses équipes, ont un peu moins de sept mois pour mettre au point cette parade et convaincre les plaisanciers et professionnels de la mer, de la rejoindre pour en faire l'événement phare de l'année 2019. Et d'ajouter : "Nous pensons qu'une parade nautique est une passerelle intelligente pour à la fois mettre en relation des pratiques nautiques très différentes, et inciter le plus grand nombre de personnes à participer à cette journée exceptionnelle".

lire la suite

une grande parade nautique en l'honneur des  Bateaux Volants

Voir les commentaires

Rédigé par Amapola VENTRON

Publié dans #Office de la Mer

Repost0